Chasse aux arrêts maladie des salariés pour 17000€/an (Conseil communautaire 20/03/18)

Est ’il possible qu’un président mette en doute  la régularité des arrêts maladie des salariés, dont les absences ne seraient pas dues à leur état de santé, mais « à un manque de motivation » et de les sanctionner !

Je rappelle que le personnel pourrait bénéficier du même  emploi du temps que la secrétaire de mairie de Noyales. Situation à laquelle M. Cochet est entièrement favorable. Puisqu’il est venu manifester publiquement pour soutenir la secrétaire de la commune de Noyales, rémunérée 13h en accomplissant que 8 h. de travail….

Je ne pouvais prétendre lui demander de travailler 13H ! Considéré comme du «  harcèlement moral ».

Une gestion de l’emploi soutenue aussi par des vice-présidents et des conseillers communautaires.

Le personnel de la communauté de communes pourrait donc prétendre aux mêmes conditions de travail que la secrétaire de la commune de Noyales et réduire ses heures de travail de 40%, sans impact sur le salaire.  

Nul ne doute que leur employeur accorde les mêmes conditions de travail qui sont revendiquées à Noyales ?

D. Colpin