Le 9 mai 2018

Communauté de communes : le bilan : un abime, non ! Un précipice, un gouffre.

J’ai défendu pendant mon mandat les intérêts des habitants : Les constructions démesurées, à commencer par le complexe aquatique étaient imprudentes pour une si petite communauté de communes. Et  par des engagements financiers non structurés.

Le président de la communauté de communes (CCTSO) reconnait aujourd’hui que j’avais raison dans le risque financier, et sermonne à l’adresse de tout reproche éventuel : « attention à ne pas envoyer la communauté de communes dans le rouge ».

L’année même où il a, encore, engagé des millions pour un nouveau, ruineux siège administratif, rue Sadi Carnot.

« Economiser » devient le mot d’ordre. La solution : supprimer les  menues subventions aux bénévoles  des associations!

Tout ce qui reste l’activité de vie rurale.

 D.Colpin